Aller au contenu principal
Vidéo

Rencontre du samedi 8 février 2014

Thème de la rencontre : "Dieu fait alliance avec Moise"

Aujourd’hui, on va parler de Moise. Nous avions parlé de Noé lors de la 1 ère rencontre de l’année. Noé était à la création au tout début de la bible, dans la Genèse. Après Noé et le déluge, Dieu a permis que les hommes redeviennent un peuple et s’installent sur la terre ferme. Moïse se situe dans la Bible après Noé, au tout début de l’Ancien Testament, dans l’Exode.
Pourquoi avons-nous choisi de raconter l’histoire Moïse ? C’est un prophète avec qui Dieu a fait alliance. C’est un messager entre Dieu et les hommes.

1. La naissance de Moïse
Ce peuple dont on parle dans la Bible, ce sont les Israélites. Ils leur arrivent des tas de choses. À un moment, ils sont arrivés en Égypte, car il y avait la famine dans leur pays. Ils sont devenus très nombreux. Et Pharaon a eu peur qu’ils deviennent trop nombreux et qu’ils prennent la place des Égyptiens. Donc Pharaon les a réduits à l’esclavage. Pharaon dit qu’il veut tuer tous les nouveau-nés. C’est ce que l’on va voir dans ce film.
En savoir plus : http://www.youtube.com/watch?v=_QpW_QKWHq0

Une mère en voulant sauver son fils, le met dans un panier qui flotte sur le Nil. C’est la fille du pharaon qui le trouve et le recueille.
Questions :
Q1 : Est-ce vous connaissez l’histoire de cet enfant sauvé des eaux?
Q2 : Savez-vous ce que signifie le nom de Moise ?
Q3 : Qui recueille Moise ?
Q4 : Question au sujet de l’Alliance ?

Sa mère a fait confiance en laissant son enfant seul dans une corbeille. Quelque part cet enfant a été choisi pour être sauvé.

2. Le buisson ardent.
Moïse est élevé par Pharaon dans la richesse. Il est choyé mais il voit la souffrance de ses compagnons qui sont esclaves de Pharaon. Donc il décide de partir dans le désert et devient  berger. Un jour, Moïse voit quelque chose qui attire son attention. C’est ce que l’on va voir dans le film. C’est un film, c’est un acteur pas le vrai Moise. Il nous permet de comprendre la vie de Moise.
En savoir plus >> (à la 28min) : http://www.youtube.com/watch?v=PEPo5L5k6eg

Questions :
On va s’aider de la Bible pour se souvenir de ce qui s’est dit dans le film.
Q1 : Que lui dit-il en premier de faire ?
Réponse : « N’approche pas d’ici ! Retires tes sandales de tes pieds, car le lieu où tu te tiens est une terre sainte ».
Q2 : Qui est-il ?
Réponse « Je suis le Dieu de tes Pères, le Dieu d’Abraham, Le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob. »
Q3 : Que doit-il faire ?
Réponse : « J’ai vu la misère de mon peuple en Egypte. » et « Maintenant va, je t’envoie auprès de Pharaon, fais sortir d’Egypte mon peuple».
Q4 : Est-ce qu’il obéît tout de suite ?
Réponse il doute et dit  « Qui suis-je pour aller trouver Pharaon et faire sortir d’Egypte, les Israélites»
Q1 : De quoi a peur Moise ?
Réponse : «  Et s’ils ne me croient pas et n’écoutent pas ma voix, mais me disent : Dieu ne t’est pas apparu ? ». Il a peur de mal s’exprimer et il a peur qu’on ne le croit pas, qu’on raconte que des histoires. Il faut se rendre compte que d’aller voir Pharaon, le chef puissant d’un très grand pays, c’est très impressionnant. C’est réservé à des gens importants, bien habillés. En plus pour lui demander d’accepter quelque chose d’impossible ! Libérer les esclaves dont il a besoin pour récolter ses champs, nettoyer ses villes, construire ses palais. On comprend que Moïse ait cherché à se dérober. Dieu demande à Moïse quelque chose qui semble impossible, trop difficile.
Q2 : Que Dieu fait quand Moise lui dit qu’il a peur ? Comment Dieu lui montre qu’il sera avec lui dans la mission qu’il lui confie ?
Réponse : Dieu le rassure et lui montre qu’il est bien là, en changeant le bâton en serpent.

Dieu vient lui parler, le chercher là où il est (dans le désert)
Hésitation de Moïse qui ne sent pas capable
Comment Dieu convainc Moïse de sauver son peuple
Dieu promet de le soutenir.

3. Le Désert.
Comme Dieu le lui a demandé,  Moïse est allé chercher son peuple et l’a fait sortir d’Égypte en traversant la mer Rouge. Les Hébreux sont sauvés mais ils continuent leur marche vers le pays que Dieu a promis à travers le désert. Ils restent longtemps dans le désert (40 ans) et la vie est très dure, ils doutent et se lamentent.
Alors Moïse monte sur la montagne du Sinaï pour prier Dieu, le rencontrer.
Dieu appelle Moïse et lui dit des paroles à transmettre à son peuple qu’il a libéré.
Il dit «  Écoute Israël je suis le Seigneur ton Dieu, c’est moi qui t’es fait sortir d’Egypte. Je suis votre Dieu et vous êtes mon peuple ».
Dieu rappelle ainsi cette Alliance qui les a délivrés, mais pour aider Son peuple à suivre le bon chemin à continuer à vivre en union avec Lui, Il fait écrire à Moïse sur deux grandes pierres plates, une loi pour un amour vrai.

Dieu dit :
Je suis le Seigneur ton Dieu, tu ne dois pas adorer d’autre Dieu, je suis le seul.
Ne te sers pas de mon nom n’importe comment.
Le dernier jour de la semaine tu me le consacreras.
Respecte ton père et ta mère
Ne tue personne.
Ne dis pas de mensonge contre quelqu’un.
Et ne cherche pas à prendre ce qui appartient à un autre.

Ces paroles si importantes pour rester unis à Dieu, Moïse va les mettre à l’intérieur d’un coffre précieux qui va accompagner le peuple d’Israël jusqu’à ce qu’ils arrivent au pays promis, l’arche est le signe que Dieu les accompagne et ne les a jamais abandonnés : ils arrivent près d’une rivière, le Jourdain, celle où Jésus sera baptisé. Là, le peuple de Dieu, les Hébreux, habitent en paix.

Questions : dans le but de retrouver les 10 commandements.
Q1 : Dieu a donné plusieurs commandements. Avez-vous compté combien ?Q2 : On va essayer de se les rappeler tous (demander au groupe de les citer).
Q3 : Est-ce qu’il y en a que vos parents vous ont déjà donnés ? Lesquels ?
Q4 : Est-ce qu’il y en a que vous ne comprenez pas ?
Q5 : Ces commandements, ils n’étaient destinés qu’aux Hébreux, pour leur traversée du désert ? Réponse : non, c’est un guide pour tous les hommes, pour tous les temps.
Q6 : Cela sert à quoi, ces commandements ?
À se faire punir si on ne les respecte pas ? À rester ami avec Dieu ? C’est comme une poésie à apprendre ? Réponse : c’est un peu un "mode d’emploi" pour être heureux. C’est un guide. Dieu dit "écoute, voilà des choses à faire ou à ne pas faire si tu veux être heureux. Écoute-moi, je te connais bien, je t’ai créé, et je veux t’aider à construire ta vie pour que tu sois heureux"
Q7 : Que demande Dieu à Moïse : de les retenir par cœur ? De les écrire sur un parchemin ?
Q8 : Pourquoi Dieu demande-t-il de les écrire sur la pierre ?
Réponse : c’est si important, que cela doit servir à tous les hommes. D’ailleurs les Hébreux vont les emmener et les transmettre à leurs enfants, leurs petits-enfants, ils vont garder ces pierres dans le Temple.
Q9 : Est-ce que c’est toujours facile, de pratiquer les commandements ? 

Une fois sorti Dieu ne les abandonne pas.
Il reste à leur côté.
A chaque fois Dieu leur donne ce dont ils ont besoin à l’instant donné.

Dieu sait être présent de façon circonstanciée

4. Pour aller plus loin :
Questions transposées à leur vie de tous les jours ; Liens entre l’histoire de Moise et leur vie. Faire échanger les enfants par table pendant le bricolage.
Q1 : Qu’est-ce qui te frappe dans l’histoire de Moïse ?
Q2 : Qu’as-tu découvert ?
Q3 : Qu’est-ce qui te semble le plus incroyable ?
Q4: Qu’est-ce que tu préfères dans cette histoire ? Pourquoi ?
Q5: Est-ce que son histoire est réservée à des gens extraordinaires ?
Q6: As-tu remarqué que Dieu n’a pas sauvé son peuple tout seul ? Pourtant il en a la force, il peut faire des miracles (le Buisson Ardent, le bâton changé en serpent, la mer). Pourquoi ?
Q7 : Est-ce que cela te fait penser à d’autres personnes que Dieu a choisi pour nous parler ?
Q8: Est-ce que tu connaissais les commandements ? Lequel ? Est-ce qu’il y en a que tu "pratiques" ?
Q9: Est-ce que les commandements sont toujours faciles à respecter ? Est-ce que parfois tu n’as pas envie de faire le contraire ?
Q10: Mais qu’est-ce qui se passe si tu fais le contraire (voler, mentir, être jaloux de l’autre ?)


Rencontre du samedi 7 décembre 2013

Thème de la rencontre : « Marie Arche d’Alliance »

1. Introduction  

Souvenez-vous lors de la dernière rencontre, nous avions parlé de Noé qui a fait alliance avec Dieu. Nous aussi, on se prépare à faire alliance avec Dieu en ce moment. Puisque c’est l’Avent. On prépare nos cœurs à accueillir Jésus. Aujourd’hui, nous allons parler d’une nouvelle personnalité de la bible : Marie. Elle a aussi fait alliance avec Dieu.

Qui est Marie ? Vous la connaissez, c’est la maman de Jésus. C’est une jeune femme fiancée à Joseph et elle croit en Dieu. Nous allons vous raconter son histoire et ses rencontres.

2. L’Histoire racontée de Marie

  • L’Annonciation

Marie a reçu la visite d’un envoyé de Dieu, l’ange Gabriel et elle a ouvert son cœur au message de l’ange, qui est la parole de Dieu. C’est l’annonciation.

Luc 1. 26. […] Un jour, l’ange Gabriel, messager de Dieu, lui apparut : « Réjouit-toi, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi. » Marie fut très troublée par ces paroles et elle se demandait ce que signifiait cette salutation. Et l’ange lui dit : « sois sans crainte, Marie ; car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu concevras dans ton sein et enfanteras un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus. Il sera grand, et sera appelé Fils du Très Haut. Le Seigneur lui donnera le trône de David, son père ; il règnera sur la maison de Jacob pour les siècles et son règne n’aura pas de fin.

C’est pourquoi celui qui va naître sera saint.

  • Songe de Joseph.

De son côté, Joseph, le fiancé de Marie décide aussi l’alliance avec Dieu. Il accepte d’élever Jésus. Il voit l’ange dans un rêve.

Matthieu 1. 20 à 22 […] Voici que l’ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit : « Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ta femme : car ce qui a été engendré en elle vient de l’Esprit Saint ; elle enfantera un fils, et tu l’appelleras du nom de Jésus : car c’est lui qui sauvera* son peuple de ses péchés.

  • La visitation

L’ange Gabriel avait annoncé une autre bonne nouvelle à Marie. Il lui avait dit que sa cousine Elisabeth attendait pour bientôt un enfant. Elisabeth et Zacharie, déjà âgés, se désolaient de vieillir tout seuls et n’espéraient plus. Et voilà qu’Elisabeth allait être maman ! Marie se rend chez Elisabeth et Zacharie. Dès qu’Elisabeth la voit remplie de l’Esprit Saint. Elle pousse un grand cri et dit à Marie :

« Tu es bénie entre toutes les femmes, et Jésus, ton bébé, est béni aussi. »

Marie ne peut plus contenir sa joie, ni garder son secret. En constatant que Dieu lui-même l’a fait connaitre à Elisabeth, elle se met à chanter de tout cœur… C’est un chant que vous connaissez bien : le MAGNIFICAT. Vous connaissez aussi le bébé qu’attend Elisabeth, c’est Jean Baptiste.

  • Noel Aderato

Marie aide Elisabeth jusqu’à la naissance de Jean Baptiste. Puis elle rentre chez elle à Nazareth auprès de Joseph. Elle continue d’attendre la venue au monde de son bébé. Cependant avec Joseph, ils doivent prendre  la route et aller à Bethléem pour se faire recenser. C’est la ville où Joseph est né. Et l’empereur veut savoir combien de personne habitent où sont nés dans chaque ville : c’est le recensement. Quand ils arrivent à Bethléem, il n’y a plus de places dans les auberges. Ils s’installent donc dans une étable. Rien ne se passe normalement. Elle n’est pas chez elle, elle n’est pas entourée des siens. Elle met Jésus au monde seule avec Joseph. Elle emmaillote Jésus et le couche dans la mangeoire.

Texte Luc 2.1 : […] Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux. Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux. Ils furent saisis d’une grande frayeur. Mais l’ange leur dit : Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie : c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez : vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche. Et soudain il se joignit à l’ange une multitude de l’armée céleste, louant Dieu et disant : Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée ! Lorsque les anges les eurent quittés pour retourner au ciel, les bergers se dirent les uns aux autres : Allons jusqu’à Bethléem, et voyons ce qui est arrivé, ce que le Seigneur nous a fait connaître. Ils y allèrent en hâte, et ils trouvèrent Marie et Joseph, et le petit enfant couché dans la crèche. Après l’avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit enfant. Tous ceux qui les entendirent furent dans l’étonnement de ce que leur disaient les bergers. Marie gardait toutes ces choses, et les repassait dans son cœur. Et les bergers s’en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu’ils avaient entendu et vu, et qui était conforme à ce qui leur avait été annoncé.

  • Conclusion

Voilà l’histoire de Marie qui a fait alliance avec Dieu. Elle a accepté d’être maman de Jésus. Elle a écouté l’ange, elle a dit oui. Elle sait depuis l’annonciation qui est Jésus. L’ange lui a dit : «  L’enfant sera saint et on l’appellera le fils de Dieu » et l’ange redit aux bergers : « Il vous est né un sauveur ». Marie gardait toutes ses paroles et y réfléchissait dans son cœur. Elle se prépare au rôle de Jésus comme nous pendant l’avent ; on se prépare à accueillir Jésus.

3.      Questions & discussion

  • Nous sommes entrés dans le temps de l’Avent. Comment se prépare-t-on à sa venue ? Que fait-on dans sa tête ou dans son cœur ?
  • [ Annonciation] A votre avis Marie s’y attendait-elle ? A quoi Marie a-t-elle dit « oui » ?
  • [ Songe de Joseph] Qui parle et comment à Joseph ?  Pour Marie et Joseph, est-ce facile de dire oui ?
  • [ Visitation] Reconnaissez-vous ce que dit Marie, cela vous fait-il penser à une prière ?
  • [ Noël] Qu’est-ce qu’elle a dû se dire, Marie ? Qu’est-ce qui a dû être dur ? Et qu’est-ce qui a dû la réconforter ?

Affiche 2nde rencontre_3

Rencontre du samedi 12 octobre 2013

Le thème de la rencontre  : « Dieu fait alliance avec les hommes : Noé»

  1. Introduction  

L’histoire de Noé n’est pas une histoire vraie mais c’est une histoire qui nous dit des choses importantes sur la vie, l’homme, Dieu…

Le mot Alliance est important. L’Alliance est un pacte entre Dieu et l’humanité en général ou avec le peuple descendant d’un prophète en particulier comme Noé. L’alliance de Dieu avec les hommes se manifeste notamment avec le baptême.

Le signe de l’arc-en-ciel:L’humain a besoin de signes pour ne pas oublier. Le peuple juif se sert de l’arc-en-ciel pour parler de l’Alliance Divine. Lorsque l’on voit un arc-en-ciel, on peut se souvenir de tous ceux qui ont écrit la Bible et qui avant nous ont cru en un Dieu qui n’abandonnait jamais l’être humain.

Situation de Noé dans la Bible (au tout début de l’Ancien Testament, dans le livre de la Genèse). Qui est Noé ?  C’est un homme droit, fidèle à Dieu, marchant avec Lui. Il écoute Dieu et il le suit: "Noé fit ce que Dieu lui avait demandé". Noé se laisse conduire; il s’abandonne. Il fait alliance avec Dieu.

On écoute cette histoire qui nous parle du bien et du mal qui ont toujours existé sur terre. Dieu voit le bien et le mal et il choisit le bien.

  1. Histoire racontée

L’histoire racontée >> 

La méchanceté se répand sur la terre des hommes.
Heureusement, le bien existe encore! Dieu le voit et veut le préserver.
Dieu invite Noé (qui symbolise le bien) à construire une arche, une protection autour de ce qui est bon, de ce qui est beau.
Noé écoute Le Seigneur. Il lui fait confiance. Il construit l’arche.
Noé invite ensuite tous les animaux ainsi que sa famille à entrer dans l’arche. Tous doivent être protégés!
Quand tous sont rentrés, la pluie se met à tomber. C’est le déluge! La pluie tombe pendant quarante jours.
Elle tombe sans cesse comme pour engloutir tout ce qui est mal.
Un jour arrive enfin où une colombe revient vers l’arche avec un rameau d’olivier. C’est le signe que quelque part la terre est sèche.
La vie peut enfin recommencer; le bien peut se répandre…
Noé est heureux! Il va pouvoir ouvrir les portes de l’arche.
L’arc-en-ciel est comme la porte lumineuse vers cette vie purifiée.

Cette histoire nous dit que Dieu fait Alliance avec Noé (le bien) et, à travers lui, avec les hommes du monde entier (tous porteurs d’une petite lumière, d’une parcelle de beau). Source idees-cate.com >>

  1. Les questions pour discuter :
  • Qu’est-ce qui vous a surpris dans cette histoire ?
  • Qu’est-ce qui vous a plu ?
  • Qu’est-ce qui ne vous a pas plu ?
  • Pensez-vous que cette histoire est vraie ?
  • Quelqu’un a-t-il déjà entendu parler de ce mot « alliance » ? Cela veut dire quoi pour toi ?
  • Et vous, qu’est-ce qui vous pousserait à vouloir une alliance avec quelqu’un ?
  • Autour de vous, n’y a-t-il que des choses bien ?
  • Est-ce que les hommes se comportent tous bien ?Et cela a quelles conséquences ?

En savoir plus >> 

Image

Avant le catéchisme ? … L’Eveil à la foi …

Pour vos enfants  âgés de 4 à 7 ans

Rencontres 2013 -2014

le samedi de 15h à 16h30  à la Crypte de Notre Dame de Vincennes

 samedi 12 octobre 2013

samedi 7 décembre 2013

samedi 8 février 2014

samedi 5 avril 2014

samedi 7 juin 2014

Et samedi 29 mars au matin : Journée du pardon

Pour ces mêmes enfants un Partage d’Evangile est proposé le dimanche à la messe de 11h00, pendant la liturgie de la Parole, ils rejoignent ensuite les parents à l’offertoire.

Visualiser l’ affiche , cliquez là >>> Affiche été 2013

Rencontre du samedi 8 juin 2013

Le thème: "Tous disciples de Jésus : Soeur Emmanuelle " 

Sur la base d’une vidéo découpée en fonction des besoins

1. Son enfance et son entrée dans la congégration

Nous allons vous parler d’une femme d’aujourd’hui qui a aimé Dieu, et qui a été une disciple de Jésus. Et comme elle est d’aujourd’hui, on a même des films d’elle. Vous allez l’entendre et la voir à l’écran.

Dans un premier film, on va vous raconter son enfance et sa décision de devenir une religieuse.

16 novembre 1908 : Naissance à Bruxelles de père français et de mère belge. Madeleine Cinquin partage ses années d’enfance et de jeunesse entre Paris, Londres et Bruxelles. Son enfance a été marquée par un évènement très triste : son papa est mort quand elle était petite (elle n’a que 6 ans). Ensuite, c’était une petite fille comme les autres, qui aimait jouer avec ses amis, danser. Vous allez voir des photos d’elle, des photos en noir et blanc, parce qu’elle est né en même temps que vos arrières grand-parents. Elle devient religieuse à  21 ans et prononce ses voeux le 10 mai 1931 dans la Congrégation Notre Dame de Sion. Elle choisit alors le nom d’Emmanuelle qui signifie en hébreu « Dieu est amour».

De 1931 à 1963 : Sœur Emmanuelle enseigne les Lettres en Turquie et en Tunisie. Tout au long de ces années, elle ressent le désir de se mettre au service des exclus. Elle sensibilise ses élèves, de condition aisée, aux difficultés des populations démunies de leur pays.

2. La vie chez les chiffonniers : La fin de sa vie et le service des autres

Fin de vie elle réalise son rêve
Définition de son rêve : aller vivre avec les plus pauvres… Un peu bizarre, non, de vouloir vivre dans la misère, dans une cabane, avec des gens qui n’ont rien et qui s’occupent des poubelles
Les enfants ne peuvent pas aller à l’école, ils n’ont pas de jouet, ils sont souvent malades.
Elle veut améliorer leur vie, et décide de vivre avec eux. Afin de les aider à construire leur avenir.
Vous allez entendre parler de chiffonniers : il s’agit de personnes qui récupèrent les poubelles, les déchets, de vieux chiffons pour les revendre.
2è partie : 7:38 – 8:35 puis 11:34 – 12:10
Nous allons voir ensemble comment ils vivent et tout ce qu’elle a fait pour eux : elle les aide à construire des écoles, un hôpital, des vraies maisons. Elle achète aussi une maison de vacances au bord de la mer pour les chiffonniers. Ainsi que les résultats de son action.
3. Ses 4 messages principaux 
• L’amour : 1:14 – 1:24
• La prière : 12:26 – 13:10
• La mort – relation à Dieu :  13:10 – fin
• Yalla – joie de vivre  :  10:47 – 11:12

3ème rencontre Eveil à la Foi Vincennes

Nous vous attendons 

le samedi prochain 9 février 2013,

pour la 3ème rencontre de l’année de l’ Eveil à la Foi 2012-2013. 

 Rendez-vous à  15h00 à la Crypte. 

Le thème: "Tous disciples de Jésus : PIERRE " 

 

Rencontre du samedi 15 décembre 2012

Thème : Tous disciples de Dieu : Jean-Baptiste

I/ Le Récit :

1.1 La naissance

Le moment arriva où Elisabeth devait accoucher et elle mit au monde un fils. Ses voisins et les membres de sa parenté apprirent que Le Seigneur lui avait donné cette grande preuve de sa bonté et ils s’en réjouissaient avec elle. Le huitième jour après la naissance, ils vinrent pour circoncire l’enfant; ils voulaient lui donner le nom de son père, Zacharie. Mais sa mère déclara: "Non, il s’appellera Jean."Ils lui dirent: "Mais personne dans ta famille ne porte ce nom! "Alors, ils demandèrent par geste au père comment il voulait qu’on nomme son enfant. Zacharie se fit apporter une tablette à écrire et il y inscrivit ces mots: "Jean est bien son nom." Ils s’en étonnèrent tous. Aussitôt Zacharie put de nouveau parler: il se mit à louer Dieu à haute voix. Alors, tous ses voisins éprouvèrent de la crainte et dans toute la région montagneuse de Judée l’on se racontait ces évènements. Tous ceux qui en entendaient parler se mettaient à y réfléchir et se demandaient: "Que deviendra donc ce petit enfant?"  La puissance du Seigneur était en effet réellement avec lui.

1.2. L’appel de Jean Baptiste

"Commencement de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, le Fils de Dieu." Il était écrit dans le livre du prophète Isaïe: "Voici que j’envoie mon messager devant toi, pour préparer ta route". A travers le désert, une voix crie: Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez sa route. Et Jean le Baptiste parut dans le désert. Il proclamait un baptême de conversion pour le pardon des péchés. Toute la Judée, tout Jérusalem, venait à lui. Tous se faisaient baptiser par lui dans les eaux du Jourdain, en reconnaissant leurs péchés. Jean était vêtu de poil de chameau, avec une ceinture de cuir autour des reins, et il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage.

Il proclamait: « Voici venir derrière moi celui qui est plus puissant que moi. Je ne suis pas digne de me courber à ses pieds pour défaire la courroie de ses sandales. Moi, je vous ai baptisés dans l’eau; lui vous baptisera dans l’Esprit Saint.»

1.3. Le baptême de Jésus

Alors, Jésus vint de Nazareth en Galilée et Jean  le baptisa. Au moment où Jésus sortait de l’eau, il vit le ciel s’ouvrir et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe. Et une voix se fit entendre du ciel :"Tu es mon fils bien-aimé; en toi je mets tout mon amour."

II/ Disciple : 

2.1. Qu’est-ce qu’un disciple pour toi? 

Dans le dictionnaire, on pourra trouver la définition: Personne qui suit l’exemple de quelqu’un.

Le disciple prend modèle sur… Il essaie d’agir comme…
Etre disciple de Jésus, c’est le suivre avec son coeur. C’est essayer d’agir à sa manière…

2.2. Que faut-il pour être disciple de Jésus?
Il faut le suivre, prendre la même route que lui. Pour cela, il faut le connaître un peu et savoir que sa vie est de partage, de don, d’amour, de pardon, d’écoute de l’autre..

III/ Pistes de discussion :

3.1. Qui est Jean Baptiste ? 

Jean le Baptiste est un prophète. Il annonce aux humains la Bonne Nouvelle de Dieu et leur demande de se convertir, de changer de vie… C’est un homme libre, sans attache matérielle (on le décrit vivant modestement des produits de la nature). On peut penser que, comme d’autres avant lui, il a quitté beaucoup (on retrouve ici le détachement nécessaire au passage de La Lumière Divine. Le  Tout Amour a besoin d’êtres profondément détachés pour se révéler un peu.) Pour Jean, l’important est d’avoir envie de changer de vie, de regretter son péché, de revenir à Dieu et de construire sa vie avec LUI… afin de marcher au plus près du meilleur de soi-même.

 3.2. Le désert ? 

Le désert dit la sécheresse, le manque de vie, de fécondité : les graines, en attente de l’eau qui fait vivre, ne germent pas.

Le désert dit le silence, la solitude propices à la méditation. Autour de nous, tout est nu, simple (du sable à perte de vue) et dans ce décor que rien ne vient troubler, notre âme solitaire peut réfléchir, chercher et tendre vers Un Autre. Elle peut amorcer un dialogue avec Celui qui nous attend depuis si longtemps déjà.

Le désert dit le silence, la solitude propices à l’écoute. Lorsqu’il n’y a plus de bruit autour de nous et que nous ne faisons plus de bruit avec nous-mêmes (pensées diverses), alors nous pouvons écouter et entendre le murmure de Dieu. (Rappel : Samuel)

Le désert dit l’Immensité et parallèlement l’insignifiance, la petitesse humaine (Vu du ciel, un homme dans le désert n’est pas plus grand qu’un grain de sable), la distance infinie qui sépare l’amour humain de l’Amour Divin.

3.3. Le baptême ?

En savoir plus sur le baptême de Jean

En savoir sur le baptême de Jésus

3.4. Le temps de l’avent ? 

C’est un temps pour préparer notre cœur, un temps pour essayer de changer de vie. Préparer notre coeur, c’est essayer d’enlever en nous tous les obstacles pour que la grâce puisse habiter en nous.

Chacun cherchera ce qui est encore fermé en lui:
refus de partager, de pardonner, de croire, de prier, d’écouter l’autre, de le rencontrer, manque d’amour,…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.